La fin d’un contrat hypothécaire est très souvent l’occasion de s’interroger si c’est le moment d’augmenter son crédit pour optimiser sa situation financière. Une façon intéressante de le faire est le rachat d’années de cotisations LPP.

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Il s’agit d’un versement volontaire d’un montant déterminé par la caisse de pension qui peut être entièrement déductible fiscalement. Cela augmente l’avoir de prévoyance et les prestations qui en découlent (rentes de vieillesse, d’invalidité etc.) et peut servir à financer une retraite anticipée.

Ainsi, si votre bien immobilier a pris de la valeur (ce qui est fort probable), une augmentation du crédit peut être envisagé dans ce but.

Néanmoins, il est important de ne pas confondre rachat LPP et remboursement du prélèvement LPP. En effet, avant de pouvoir réaliser un rachat, il faut rembourser le montant éventuellement prélevé auprès de sa caisse de pension.

Une analyse approfondie devra être réalisée pour prendre en considération tous ces différents aspects.

Un exemple vaut souvent mille mots

Madame et Monsieur L’Eplatennier ont un crédit hypothécaire auprès d’un établissement bancaire de CHF 500’000.-. qui arrive prochainement à échéance. Après analyse réalisée par Solutions Finergiques Sàrl, il en ressort qu’il y a un potentiel d’augmentation de CHF 60’000.- et que le potentiel de rachat auprès de la caisse de pension est de CHF 95’000.-.

Le couple décide de verser le montant d’augmentation disponible de CHF 60’000.- auprès de la caisse de pension réparti sur trois périodes fiscales (CHF 20’000.- par an) qui lui confère les avantages suivants (variables selon chaque situation) :

  • Économie d’impôts d’environ CHF 20’000.- répartie sur trois ans
  • Augmentation des prestations auprès de la caisse de pension
  • Pré-financement d’une retraite anticipé éventuelle

Pourquoi est-il si important de se poser les questions au moment de l’échéance ?

Il est primordial de mener une réflexion à ce moment-là car l’échéance du contrat vous permettra de comparer plusieurs prestataires de financement tant au niveau du montant de financement complémentaire disponible que des conditions de taux appliquées.

Quels sont les risques de ne pas mener cette réflexion au moment de l’échéance du crédit ?

Chaque établissement financier applique sa propre politique de crédit. Le fait de ne pas analyser la situation hypothécaire en amont et renouveler son crédit en l’état pourrait vous priver pendant de nombreuses années d’un crédit complémentaire destiné à améliorer votre votre situation financière dans sa globalité.

Faites un premier check-up pour déterminer les potentialités.

Je suis intéressé(e) - Veuillez svp me contacter

11 + 9 =

Ouvrir chat
Contactez-nous par WhatsApp
Bonjour, comment pouvons-nous vous renseigner? 👋🏼
Powered by