Votre hypothèque arrive bientôt à échéance ?

La fin d’un contrat hypothécaire est très souvent l’occasion de s’interroger si c’est le moment d’augmenter son crédit pour réaliser des travaux d’amélioration énergétique dans son bien immobilier.

Les travaux d’efficience énergétique ou d’énergies renouvelables dans le bâtiment confèrent de nombreux avantages à son propriétaire :

  • Ils améliorent le confort
  • Ils permettent une augmentation de la valeur du bien
  • Ils conduisent à une réduction des charges et une diminution des émissions de CO2
  • Ils peuvent être déduits du revenu imposable
  • Ils donnent très souvent droit à des subventions importantes

Comment conduire un tel projet ?

Il faut en premier lieu définir si une réserve existe au niveau du financement immobilier. Autrement dit, est-il possible d’augmenter le crédit hypothécaire pour réaliser ces travaux ? Quel sera l’impact de ces travaux sur la valeur de mon bien immobilier ? Ce sont des éléments centraux et il est recommandé de se faire accompagner par un expert en la matière.

Quels travaux réaliser ? Quelles subventions ?

Il est souvent très difficile de déterminer par quels types de travaux il faut commencer. L’idéal est mandater un expert pour réaliser une analyse énergétique appelée CECB Plus. Il est également possible de réaliser son propre diagnostique grâce à l’outil de simulation CECB Diagno.

Pour donner une première approche assez simple, il convient d’évaluer si l’enveloppe globale du bâtiment est saine et n’a pas de perte thermique. Les questions principales seront les suivantes : ma toiture est-elle isolée ? Mes fenêtres sont-elles efficaces ? Mes Façades sont-elles isolées ?

Ensuite, si tous ces éléments sont efficaces, il est possible de pouvoir intégrer des énergies renouvelables dans le bâtiment : panneaux solaires photovoltaïques, thermiques, pompe à chaleur etc.

En ce qui concerne les subventions, la plupart des cantons disposent d’un programme qui soutient l’amélioration énergétique des bâtiments. Le sujet étant assez technique et parfois complexe, nous recommandons un accompagnement par un expert CECB. Ceci est d’autant plus vrai que dès CHF 10’000.- de subventions, la réalisation d’un audit énergétique nommé CECB Plus est obligatoire.

Pourquoi est-il si important de se poser les questions à ce moment-là ?

Il est primordial de mener une réflexion à ce moment-là car l’échéance du contrat vous permettra de comparer plusieurs prestataires de financement tant au niveau du montant de financement complémentaire disponible que des conditions de taux appliquées.

Quels sont les risques de ne pas mener cette réflexion au moment de l’échéance du crédit ?

Chaque établissement financier applique sa propre politique de crédit. Le fait de ne pas analyser la situation hypothécaire en amont et renouveler son crédit en l’état pourrait vous priver pendant de nombreuses années d’un crédit complémentaire destiné à améliorer votre bâtiment ou votre situation financière dans sa globalité.

Faites un premier check-up pour déterminer les potentialités.

Votre approche m'intéresse - Veuillez me contacter svp

5 + 5 =

Un exemple vaut souvent mille mots

Le couple Christophe et Jennifer Renggli habitent une maison individuelle à Malleray (BE) et ils souhaitent améliorer l’efficience énergétique de leur bien immobilier. À cet égard, ils prennent contact avec notre société qui se charge de les accompagner dans la démarche.

En préambule, nous évaluons s’il existe un potentiel d’augmentation de crédit ce qui s’avère rapidement être le cas. Suite à cela, une étude énergétique CECB Plus est réalisée afin d’évaluer le potentiel d’amélioration du bâtiment, les coûts à prendre en considération et les subventions potentielles. Il ressort de l’analyse qu’en isolant une partie du bâtiment et en ajouter des panneaux photovoltaïques, il est possible de percevoir environ CHF 20’160.- de subventions pour un coût du projet évalué à environ CHF 56’000.-. Ce montant est emprunté à la banque sans avoir à injecter de fonds propres complémentaires.

Le couple Renggli décide de réaliser cet investissement qui leur offre les avantages principaux suivants : 

  • Ils réduisent globalement leur charge d’intérêt en ayant choisi un nouveau produit bancaire
  • Ils perçoivent CHF 20’160.- de subventions
  • Ils économisent environ CHF 12’000.- d’impôts sur le revenu
  • Ils réduiront leur consommation d’énergie d’environ 35%
  • Ils produiront leur propre électricité
  • Ils réduisent leur empreinte carbone de façon significative
  • Leur bien immobilier prend de la valeur

 

Solutions Finergiques m’a accompagné dans l’optimisation de ma situation financière et énergétique. Les résultats sont éloquents:  CHF 20’160.- de subventions perçues,  CHF 12’000.- d’impôts économisés mais surtout une diminution de mon empreinte carbone pour l’avenir de notre planète et de mes enfants.

Christophe Renggli

Client Solutions Finergiques, Malleray (BE)

Intéressé(e) ? Laissez-nous vos coordonnées

Ouvrir chat
Contactez-nous par WhatsApp
Bonjour, comment pouvons-nous vous renseigner? 👋🏼
Powered by